spéciale dédicace pour Miteny

Publié le par akasha

L'enseignement du Bouddha est fondé sur les Quatre Nobles Vérités.

undefinedLa première noble vérité est la souffrance. La souffrance n'est pas simplement la souffrance en tant qu'elle est opposée au plaisir. La souffance est une vérité sainte ; c'est l'un des aspects de la vie humaine auxquels on ne peut pas échapper. C'est très au-delà de ce qu'on aime et de ce qu'on n'aime pas. On doit la regarder en face car notre vie est au coeur même de la souffrance. Si l'on ignore la souffrance elle devient monstrueuse.

Il existe 3 types de souffrance.
- la souffrance physique est la naissance, la maladie, la vieillesse et la mort.
- la souffrance mentale apparait quand on est séparé de ceux qu'on aime ou qu'on doit supporter ceux qu'on n'aime pas. Elle apparait aussi quand on ne peut obtenir ce que l'on veut.
- la souffrance fondamentale ou radicale, c'est une souffrance qui est due à l'aspect éphémère des phénomènes. Cette souffrance est très calme, très tranquille et très silencieuse ; mais elle est présente. C'est une sorte de peur très profonde, venue du tréfonds du corps et de l'esprit humains.

La maladie est une noble vérité. Cela signifie qu'il faut accepter la maladie qui est au-delà de ce qu'on aime ou de ce qu'on n'aime pas. L'acceptation totale de la souffrance liée à une maladie. Si vous acceptez totalement la souffrance de la maladie, vous pouvez vous en libérer.

L'ignorance est désir insatiable. Ce désir existe selon 3 modalités.

1- le désir insatiable de se plaire constamment à soi-même. C'est dû à la peur que nous inspire l'aspect éphémère de la vie.
2- le désir insatiable de prolonger sa propre existence.
3- le désir insatiable d'avoir et de conserver pouvoir et prospérité. C'est un désir très fort, né de la discrimination qui nous fait voir des choses comme autant d'entités séparées.

Tel est le désir insatiable qui crée toujours souffrance et peur. Utiliser le désir insatiable dans un but égoïste est dangereux, mais si vous l'utilisez pour le bien d'autrui, vos buts et vos espoirs acquièrent une grande dimension. Si vous vous libérez du désir insatiable, votre activité pourra prospérer, pleinement vivante, moment après moment.


"Retour au silence" de Dainin Katagiri

Spéciale dédicace pour Miteny

Spécialement pour librepenseur : http://www.ldi5.com/phys/psyche%20quantique.php

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

vincent 31/01/2008 10:32

Akasha
Bien d’accord avec toi, nous somme awwwaaaare ça c’est cool, c’est vrai et simple

akasha 31/01/2008 10:38

bah oui c'est l'objectif principal de ce blog.Quelqu'un veut un thé ayurvédique ?

vincent 31/01/2008 10:19

Chouka
C’est sympa ce que tu dis et assez juste car cela témoigne d'un esprit d’ouverture, qui pour moi est la base de « le connaissance de soi ». Quelles sont donc tes hypothèses farfelues ? car ce que tu exprimes et tout de même surprenant de justesse pour s’aborder soi-même sans idées préconçues ni schémas préfabriqués et laisser la vie, en investiguant sur elle et soi-même, prêt à être confronté à bien des surprises par rapport à nos conceptions intellectuelles rassurantes, qui ne restent en définitive que des mots, mais les mots ne sont pas la vie !

akasha 31/01/2008 10:27

Chouka, je trouve également que tu fais preuve de clarté et d'honnêteté dans ton discours.Et Vincent, j'aime bien lire tes commentaires car il sont directs et très clairs, tu ne te perds pas dans tes explications et c'est très reposant pour tes lecteurs. Merci pour cela.Sur ce blog, concernant les hypothèses farfelues nous pouvons tout entendre, nous sommes "aware" comme dirait l'autre !!!

UN chouka 31/01/2008 09:31

Vincent ,meric pour ta péponse .
Je chèrche le savoir et la connaisance qui se vérifie par l'expérimentation pratique .De la curiosité quoi ;-)
Pour moi, n'est valide que le concret meme s'il n' a pas de révélation scientifique (pragmatique :-)
J'ai bien quelques hypothèses farfelues , mais palpable et ouvèrtes a la critique .
Pas de dogmes, pas de tabou ,toujours prets a revoir mon schémat et apliquer la confrontation avec la réalité :-)meme si ça dérange mes "croyances envèrs" les" zumains "
Salut a vous ;-)

vincent 31/01/2008 08:23

Chouka, merci de ta réponse
Tu dis «Il est clair de mon point de vue, qu'un objèctif bien ciblé se révèle facilement aux pèrsonnes qui chèrchent? Je suis d’accord avec toi, car pour procéder par élimination, il faut déjà se poser la question de savoir ce qu’on cherche et pourquoi ! Et toi que cherches tu ?

vincent 31/01/2008 06:56

Libre penseur, merci de ta réponse, pour l’instant je n’ai pas beaucoup de temps pour te répondre. Je te fais donc une courte réponse. Pour Krishnamurti je l’ai connu à paris en1972 et j’ai à peu prés les 30 ouvrages qui ont été traduit en Francais. D’autres enseignants pourront peut être t’intéresser, qui ont été peut être plus direct et plus explicite que Krishnamurti : Ramana Maharshi et Nisargadatta Maharaj leur voie ou plutôt leur témoignage appartient à ce que l’on nomme’ l’Advaita vedanta ‘ ‘la voie de la non-dualité. Ce que tu dis je ne peux en dire qu’une chose « pour moi c’est ok. On aura l’occasion d’approfondir, car je dirais que ta démarche et aussi la mienne et ne contredit en aucune façon ce que je dis de l’expérience nous aurons l’occasion d’éclaircir cela .En tout cas ton approche de la question convient parfaitement à ce chemin de la connaissance de soi, qui demande à tout enlever plutôt qu’a ajouter quelque chose d’autre. A plus tard