Enseignement, connaissance et conscience

Publié le par akasha

Les enseignements oraux et les traditions de la plus haute antiquité jusqu'à nos jours, les grands courants spirituels et les chasseurs des premiers âges parlent de dimensionsautres que celles de la vie de tous les jours. Les histoires murmurées au coin du feu dans les grottes, les cavernes, dans les premiers villages de l'humanité, parlent d'hommes, de femmes, de gens ordinaires, disant être entrés en contact avec une vérité autre que celle de la vie quotidienne.
De toutes les recherches entreprises depuis une trentaine d'années, principalement aux Etats-Unis, il apparaît que l'être humain possède en lui la faculté d'accéder de manière tout à fait naturelle à des états de conscience différents qui lui permettent d'entrer dans une dimension hors de l'espace-temps et de l'univers des 5 sens. Ces états portent divers noms, mais nous pouvons simplement les appeler "états d'expansion de conscience". Ils reflètent une réalité qui se rapproche à la fois des enseignements mystiques de tous les âges, de notre connaissance ésotérique, des milliers de témoignages à travers les âges et des données de la physique moderne.

Question de temps :

Dans l'univers de l'esprit, la notion de temps disparaît. Le présent, le futur, le passé s'interpénètrent et ne font plus qu'un. Cette transcendance de l'espace-temps est un des paramètres que l'on retrouve d'une manière constante dans tous les états d'expansion de conscience. Dès qu'une personne entre dans un état différent de la réalité quotidienne, elle accède à une autre dimension où l'espace einsteinien n'existe plus et où le temps est aboli.
Nous pensons connaitre notre environnement physique, percevoir avec certitude la réalité qui nous entoure. Il est difficile pour nous d'imaginer que tout ce que nous possédons est entièrement fondé sur quelque chose qui pourrait ne pas exister, ne pas être. La vie traverse des tendances extaordinaires engendrées par des concepts révolutionnaires, comme le fait que les découvertes des scientifiques contribuent à créer leur propre science. Ainsi en est-il du temps qui est réellement abstrait et surtout illusoire. Dans la vie quotidienne, nous sommes piégés par le flux temporel mais il est possible de voyager dans le temps. Cette machine se trouve simplement entre nos deux oreilles.
Les enseignements mystiques de l'Inde considèrent ce monde comme irréel. Le temps est spécialement perçu par l'âme non-illuminée vivant une réalité propre, mais en fait, ce monde changeant est illusoire. Alors le temps existe-t-il ? Oui, dans le quotidien, mais non à un autre niveau de conscience.

Nous vivons dans une société où le pragmatisme est de bon aloi. A partir de là, les états visionnaires ne sont plus considérés comme un prolongement normal de l'état de veille, mais comme une distorsion de l'activité mentale, une sorte de maladie.

Selon Pierre Weil, docteur en psychologie, président de la troisième université holistique de Brasilia, toutes les personnes accédant à des états d'expansion de conscience vivent en commun :
- le sentiment d'unité,
- le caractère ineffable,
-le caractère noétique (ce qui est vécu dans ce type d'expérience est perçu comme réel, d'un degré de réalité bien plus intense que le quotidien ordinaire).
- la transcendance de l'espace-temps,
- le sentiment du sacré (impression de vivre quelque chose d'important),
- la disparition de la crainte de la mort,
- l'audition de bruits et de sons cosmiques,
- l'apparition des êtres d'énergies,
- sensation de pénétrer complètement les êtres et les choses de l'univers (le sujet peut se retrouver dans une autre dimension de l'espace et du temps etout en ayant conscience d'être présent partout à la fois),
- le déverouillage d'une conscience universelle (mémoire karmique).

Dans ses ouvrages Ken Wilber, philosophe des sciences américain, reconnait l'existentce de 5 bandes de consciences principales.
1ère bande : celle de l'esprit universel, la réalité absolue de l'univers illimité et éternet. Ce niveau représente le seul véritable état de conscience, tous les autres ne sont qu'illusions.
2ème : bande transpersonnelle, domaine des manifestations archétypales.
3ème : Niveau existentiel caractérisé par l'identification au corps physique existant dans le quotidien.
4ème : Niveau de l'égo.
5ème : Niveau de l'ombre.

Une des caractéristiques essentielles des états de modification ou d'expansion de conscience est la transcendance de l'espace-temps. Des scènes appartenant à des époques différentes, qui sont donc séparées sur le plan temporel, arrivent à se dérouler en même temps pour l'observateur. Le passé se conjugue alors au présent.

Extrait "mémoire d'un voyageur du temps" Patrick Douot
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

vincent 25/02/2008 18:11

YO ça c'est pas mal on va enfin savoir ce qu'est la science.......un puit sans fond.........noir de connaissance.............

akasha 25/02/2008 17:33

Hum !!! petite maxime sur la science, cela me parait être un excellente idée Vincent. Je vais nous concocter cela, en n'oubliant pas de le faire savoir dans le frigo !!!

vincent 25/02/2008 17:25

L’existence est reconnue comme se déroulant sur un arrière plan qui n’est pas néant, mais positivité absolue.
Mais la grande libération, celle qui charrie avec elle de nombreux bienfaits, est la cessation de l’esclavage de la raison et de manière générale, l’abolition de l’esclavage de la pensée.
Ce soulagement est directement lié à la reconnaissance que le penseur ordinaire (le point d’émergence apparent de l’ensemble des chaînes de pensées composées de séquences logiques
De mémoire et d’imagination) n’est lui-même, dans son essence, qu’une pensée ; une concrétion, une cristallisation à partir de laquelle se structure notre relative représentation du monde avec sa galaxie de savoirs relatifs à ce qu’il convient de désirer et ce pour quoi il convient d’éprouver une répulsion.
Alexandre Quaranta
Petite maxime perso
La science est immense, mais c’est un nain au regard de l’esprit
Grande est sa connaissance, si petite au regard du « je suis » ! faut bien se marrer quoi :o) :o)
Faudrait faire comme au frigo des maximes sur la science et sa position divine sur le mental humain !!!!

akasha 25/02/2008 14:13

C'est bien ce que je pense également.

vincent 25/02/2008 14:02

Hé bien "le coeur" est "le centre" et c'est surtout de lui que vient la vraie connaissance...on parle de la même chose:):):)
Ne pas quitter "le centre ou le coeur" est pour moi la voie royale A+