quoi en premier : le corps ou la conscience ?

Publié le par akasha

Voilà que Miteny, Loïc, Stéphane et les autres, fréquentant cette communauté, me poussent à la réflexion sur la naissance de la conscience humaine. Ma première question fut "qu'est ce qui est apparu en premier lieu, le corps ou la conscience". Nos très lointains ancêtres primates devaient tout de même posseder un embryon de conscience sinon comment auraient-ils pu évoluer ? Comment se seraient-ils décidés à marcher sur deux pattes ? Ou à utiliser des outils ? Si l'on remonte encore plus tôt sur l'échelle de l'histoire de l'humanité, nous arriverons immanquablement au stade amphibien, puisque toutes les espèces sont issues de la soupe primordiale. A ce stade là, qu'est ce que la conscience sinon la gestion des instincts primaires, comme se nourrir, se protéger ou encore se reproduire. Cependant c'est déjà deux grains de conscience. Mais d'où vient cette conscience alors ?

Je me suis empressée de consulter notre grand oracle moderne qui sait tout et qui voit tout en temps réel, j'ai nommé Google. Je tape sur mon clavier "naissance de la conscience humaine" et non pas "marylou", les références qui s'affichent sont plutôt philosophiques et traitent du fait que la naissance de l'humanité en tant que telle est une naissance à la technique, à l'emprise consciente sur soi et sur le monde (P. Sloterdijk). G.Hottois écrivait que la source vive de cet humanisme est l'attachement vécu à l'humain, la conscience de l'unicité de l'être humain en tant qu'origine de toute valeur, la conscience enfin de sa précarité : l'homme n'est la conséquence d'aucune nécessité transcendante : il peut être anéanti ou essentiellement transformé. Sa périssabilité et sa plasticité réclament vigilance et protection. Quand à Sartre, il prônait "l'existencialisme est un humanisme", c'est à dire, que l'être humain dans sa signature humaine, dans son authenticité humaine, ne serait pas un être mais un faire. Il ne serait pas un état donné mais un projet à constituer. La formule "l'existence précède l'essence" indique d'ailleurs la même chose, puisqu'"existence" signifie le fait d'exister, d'être là dans le monde, tandis que par "essence" il faut entendre le domaine du sens, de la signification, ou de l'identité propre que l'individu construit peu à peu dans son histoire personnelle.

Bien, je continue à fouiller car toujours insatisfaite des réponses trouvées.

Le Projet de Conscience Globale, né en 1998, est un effort collectif d'ordre international impliquant un nombre toujours grandissant de chercheurs (actuellement au-delà de 75 scientifiques de renom provenant de plus de 41 pays) et ayant pour but d'explorer la possibilité de valider scientifiquement, à l'aide de générateurs de chiffres aléatoires, l'existence d'une conscience collective humaine ainsi que ses "sautes d'humeur".
Voir l'article complet : http://www.zone-7.net/le_projet_de_conscience_globale/index.html

Bon récapitulons, difficile à dire qui est arrivé en premier : le corps ou la conscience ? Pour Sartre se serait le corps, cette vision me fait penser à la terre comme un immense garde manger, où de la viande vivante, donc non périssable, serait élevée pour nourrir je ne sais quelle espèce d'alien reptilien se faisant appeler "Visiteur". Si tel est le cas qu'est ce qui aurait pu introduire dans cette matière un éclair de conscience ?
Ou bien, matière et conscience se sont éveillées en même temps, évoluant chacune à leur rythme ? Cela dit une autre question me vient : si le corps possède sa propre conscience comment la conscience collective peut prendre forme ? Comment des milliards de consciences fusionnent pour en former une seule ?

Demain, je consulterai le grand oracle pour ouvrir mon champs de réflexion !!!!
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

kikinette 25/02/2008 00:42

Lorsque tu parle du corps, tu peux identifier celui ci car nos yeux le voient en temps qu'un élément matériel quand à la concience, comment peux tu identifier celle-ci sachant que l'homme est fortement ancré dans son matérialisme... alors l'instinc si primitif soit-il fait il parti de la concience? Ou est-ce simplement une réaction de survie? L'intuition et la sensibilité font-elles partie de la concience? La concience serait elle une réation à un évènement nous donnant confiance en soi... Seul un sage pourrait t'aider dans ta réflexion, forcément tu visualise de qui je veux parler, j'ai nommer: Imhotep. Tu ne le trouveras pas avec ton oracle moderne mais certainement lors d'un petit "Egyptien" voire d'un voyage dans l'espace et le temps!
En attendant, que la plante de tes pieds te porte vers la lumière de la concience etc...
Ta soeur kikinette

ps: Je préfère quand même le téléphone! Voilà c'étais le petit délire du sir, espoir, de ta soeurinette kikinette.biz à +

UN chouka 15/02/2008 08:16

Salut vincent .
C'est prèsque une afirmation,pour illustrer l'hypocrisie des autres ;-)
Ils gardent précieusement les naifs(les hillotes) a l"écart de leurs centre d'activité(C'est pour illustrer le lien entre les naifs et les exclus:-)
Ce que tu dis a propos de la prise de distance est vrais,j'aurais du aprofondor ce sujet, mais ,ce n'est pas ce que je chèrche a développer ,mais je connais ce sujet (c'est un choix en quelque sorte qui n'est pas douloureux du tout! :->
J'aimes la compétition,et je regrètes simplement de n'avoir connu le dessous des cartes que bien trop tard,ce qui hélas ne me sèrt plus a rien maintenant .
Je crois que nous sommes fait pour combattre .
La découvèrte de la duplicité mais aussi de sa MALIGNITE joyeuse ,est un bon motif de haine envèrs "les humains "de mon point de vue .
Ceux ci cachent la vérité sous un masque de bienveillance,alors que ce ne sont que des canibales méprisables (mon avis ).
Ces Bêtes doivent etre brutalisées pour qu'elles entrent dans leurs "cloaque immonde " (ce cloaque est leur construction a eux,rien qu'a eux ! ;-)
Bonne journée a toi .

vincent 14/02/2008 19:39

Les naifs sont peut etre la bouffe des canibales ?:->
Est-ce une question ou une constatation Chouka ? :o(

UN chouka 14/02/2008 19:03

Les naifs sont peut etre la bouffe des canibales ?:->

vincent 14/02/2008 15:41

Chouka
J’ai bien lu tout ce que tu as écrit……pas facile de répondre car cela demanderait de nous connaître mieux afin de démêler tout cela.
Tu sais je n’ai pas le même aboutissement que toi, bien que je comprenne ce que tu dis.
Dans mon parcours de vie j’ai connu une certaine mauvaise guerre, j’avais 9 ans et j’ai vu des petits copains tués à la mitraillette à côté de moi…..j’ai eu de la chance, je suis encore là, j’ai subit enfant le racisme……..et très jeune j’ai vu la folie de l’homme, la guerre est en lui et il suffit d’une petite étincelle pour que la paix devienne chaos !!!!!
Mais j’ai fait comme tout le monde, j’ai voulu comprendre le monde d’abord, n’ayant trouvé aucune réponse satisfaisante j’ai décidé de comprendre celui qui comprenait le monde c'est-à-dire moi !
Donc j’ai fait mon parcours, j’ai étudé et pratiqué pendant 6 ans le pranayama, la méditation sur le yoga de Patanjali avec un maître. Puis cela ne me satisfaisait j’ai rencontré mes maîtres, des tibétains envoyés par le Dalaï Lama en amérique et europe pour nous enseignait le yoga Tibétain cela pendant 27 années.(j’abrège)..naturellement beaucoup de chose se passe dans cette conscience (des éclairs qui illuminent la totalité de notre être et nous laissent sans voix).
J’ai aussi pratiqué en même temps la sophrologie de Caceydo et le Rebirth) pour nettoyer ce véhicule car les émotions lorsqu’elle ne sont pas évacuées normalement ces éclairs de conscience produisent de grands dégats. Comme toi et tout le monde j’ai travaillé comme salarié pendant 16 ans et depuis cela fait 22 ans que je suis artisan (et tu sais le merdier que c’est). J’abrège, je ne te dis pas cela pour faire cocorico car la vie de ce vincent et sans importance mais c’est pour que nous puissions nous comprendre. Car ce que tu dis je le comprend, mais à travers mes expériences tout au long de ce chemin je n’arrive pas en ce qui me concerne à ta vision que je constate que tu as du monde. Ma dernière expérience m’a révélé non pas comme une vision de quelque chose, car le monde est ce qu’il est, mais j’appellerai cela une perception nouvelle de soi-même. Ce que j’appelle « le centre, le Soi, la conscience » peut importe les mots. Dans ces premières expériences en 83 cela a créé la panique car tout s’écroule, il y a une perception de la « vacuité » de ce que l’on nomme soit-disant le monde réelle !!!!! Heureusement qu’a ce moment ces maîtres nous accompagnent car là il n’y a plus de repère et ils m’ont dit de continuer ne pas avoir peur et de ne s’accrocher à rien de ce qui apparaît dans l’esprit (j’abrège). Mais ils faut dans ce parcours bien défaire les nœuds émotionnels car sinon ils vont générer des visions et des états pas très bon et ce qui va se passer risque d’être pire que ce qu’on était avant. Mais le chemin continue et j’ai pu faire une rencontre plus percutante( car certainement ma conscience était plus apte à travers ce véhicule après un certain nettoyage) à se reconnaître. Et dans ce dernier flash ce qui s’est imposé c’est une vision unitive de tout ce jeu de la conscience. Un sentiment d’êtreté, de conscience panoramique et de complétude en soi……….il n’y avait pas d’autres (gros paradoxe que le mental ne pourra jamais saisir). Cette conscience et Une et en même temps diversifiée et donc il y a presque 5 ans de cela j’ai tout laissé tombé, les pratiques, les tibétains et touti quanti car ce qui me paraît évident c’est que nous « sommes Cela » , il suffit de ne pas s’oublier c’est toujours là…..il n’y a pas d’ennemi, pas de vincent pas de chouka……uniquement la conscience en tant que manifestation, mais celle-ci à travers cette forme ce véhicule se connaît elle-même, quand à cet individu……………..faut vraiment voir !!! Voilà je t’ai parlé avec sincérité…pas d’ennemi, pas de méchant, pas de gentils , pas de bien pas de mal ……………seulement Toi ! Comme dans le rêve tout te paraît réel mais où sont les personnages de ton rêve a ton réveil, et où apparaissent-ils ? Bien sûr j’ai abrégé, mais j’espère comme cela qu’on se comprendra mieux ! Ce que je dis ne sera toujours qu’une expression personnelle de cette conscience, une vérité pour moi, jamais une vérité en soi, tout cela pour te dire que selon le parcours de chacun on aboutit pas automatiquement à la même interprétation………….

akasha 15/02/2008 09:20

J'ai été très émue en lisant ton parcours de vie !!!