Agir pour la planète

Publié le par akasha

C'est dans l'air du temps, il faut agir dès à présent pour la santé de notre planète, je suis entièrement d'accord avec cela, oui, mais comment à mon niveau puis je le faire ?

Nous entendons tellement de chose contradictoire, comment savoir que nous sommes dans le vrai ?

Je voudrais bien faire l'acquisition d'un véhicule non polluant mais ce genre de motorisation reste couteuse, que se soit des voitures purement électriques ou des hybrides, je n'ai pas les moyens, ni l'envie de mettre 30 000 € pour un véhicule. Les voitures à air comprimé ne seront pas commercialisées en France faute d'industriel producteur, je trouve cela bien dommage car elles devaient être vraiment accéssibles.
Agir oui mais il faut pouvoir le faire !

Il y a une certaine touche d'inexorabilité entre le fait que la population essaie, tant bien que mal, de modifier ses habitudes en employant des produits moins agressifs (produits ménagers, engrais naturels, produits recyclables) et d'un autre coté des industriels qui polluent toujours énormément l'eau et l'air. Certes nombre d'entre eux font des efforts cependant, certaines les technologies sont lentes à se développer comme la voiture à hydrogène qui pourra être une bonne alternative à la baisse de la pollution, si les lobbys pétoliers n'interfèrent pas.

Finalement, on se rend compte que le commun des mortels est sensibilisé à cette question, maintenant il convient que l'évolution technologique nous donne de réels moyens de mettre en pratique cet élan écolo (dans le bon sens du terme c'est à dire de respect de l'environnement par la technologie), en restant accéssible sur le plan financier, car très vite certain voit de nouveaux marchés potentiels pouvant rapporter gros (marché du bio actuellement dont les prix flambent).

Nous voulons des produits de qualité , sans pour autant devoir payer ces produits à prix d'or, car la production est plutôt faible et plus alléatoire, il est vrai que la production de masse permet de baisser les coûts de production, cependant, un équilibre doit pouvoir se trouver.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

akasha 06/08/2008 00:19

Oui j'ai eu le même sentiment que toi sur la question, effectivement, mise à part un énorme soulèvement des peuples, les choses ne changeront pas de façon significative.

En ce moment, il se passe quelque chose au niveau du nucléaire, si tu te rappeles nous avons pu voir annoncer plusieurs alertes de la centrale tricastin. Affaire à suivre car je pense que "les dirigeants" vont influencer l'opinion publique afin que nous passions à la fusion nucléaire et non plus à la fission comme c'est le cas actuellement, cependant la population doit marcher dans ce sens afin que le financement passe comme une lettre à la poste.

Dieu 05/08/2008 16:19

Sympa le blog, de bonnes réflexions en général. Quant à l'écologie, ...

Je considère plus actuellement l'écologie comme le "faux-problème" ou le "Problème couvre-tout" du monde entier. Au lieu de parler de tout les problèmes relatif à l'humain, des guerres incessante, de l'invasion de l'irak et prochainement (Oui !) de l'Iran, de la délocalisation, on nous parle d'écologie, jour et nuit.

Mais le citoyen lambada n'y peut rien. J'ai cité la délocalisation, cela à aussi d'énorme conséquance au niveau de la pollution: Des milliers d'avions circulent chaque jour dans le ciel pour exporter les produits créer en chine, inde, et j'en passe. Ce qui produit une pollution supérieur à des millions, voir des milliards de voitures réunies. Et je ne parle pas des camions et des cagots qui servent aussi l'exportation. Au milieu de cela, une personne avec sa voiture non-polluante peut-elle vraiment se rendre utile ? Pas vraiment.

"Si on s'y met tous", ... Ca ne serait pas grand chose non plus. Il y'a encore le charbon, la pollution dut aux guerres, j'en passe et j'en passe. Tu as parlé du Lobby pétrolier: Un problème de plus.

Le citoyen lambada ne peut, je pense, objectivement pas faire grand chose. Il faudrait arrêter de délocaliser de plus en plus loin, de se faire importer des produits depuis la chine, de faire des guerres partout au nom du "Bien". Et ça, c'est le devoirs des présidents, je dirais même, des élites.

La planète va mal, c'est un fait. Mais pouvons-nous encore y faire quelque chose, un à un ? Non, il faudrait un soulèvement massif et organisé du peuple, et pas un seul peuple...

Kiss Kiss Love.

akasha 07/06/2008 08:38

Merci mama pour ta visite et ton lien internet !!!
Sache qu'ici c'est la zen attitude, aiku et thé sont servis fréquemment ! Si tu veux passer de temps en temps, la porte est grande ouverte pour la championne de la goguenardise infatuée (hi hi hi, ah ce Loïc toujours le mot pour rire, quel joyeux drille !).

mamadomi 07/06/2008 03:52

coucou, je vois qu'on s'amuse bien ici...et qu'on refait le monde...
ça repose des délires du blog improbable d'un fada mémorable plein de carabistouilles dans la tête...
comme dit vincent, on apprend beaucoup de soi dans ce partage inattendu, pour peu qu'on se détache des M.O.C. (mantras obsessionnels compulsifs) du taulier...!!
si le coeur vous en dit, il ya quelques goguenardises infatuées (merci loïc) et autres billevesées par ici*, c'est pas tout à fait chez moi, mais j'y fais du "temps partiel"...sourire...

en vous y souhaitant une bonne navigation
*http://caplibre.over-blog.com/article-17866381-6.html#comment28185534

akasha 06/06/2008 12:19

Oui tu as raison, il a toujours des réponses inattendues, c'est en cela qu'il est rigolo. En plus tout le monde s'énerve autour de sa démonstration et lui reste très stoique. C'est excellent en fin de compte.